Li Qingzhao – les cinquante-huit odes

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

À portée de votre souris  : Li Qingzhao – les cinquante-huit odes : une nouvelle traduction de la partie maîtresse de la production littéraire de la plus grande poétesse chinoise

Li Qingzhao vécut en Chine au XIème siècle sous la dynastie des Song. Cette femme remarquable, qui se dispute en valeur avec les meilleurs poètes chinois, est reconnue comme l’un des plus habiles écrivains de ?  (« odes » ou « poésies à chanter »), la variété lyrique la plus goûtée à cette époque. Elle expose dans ces compositions généralement courtes des extraits singuliers de sa vie, et montre avec brio et romantisme sa proximité avec la nature et du monde vivant, le passage des jours et des années, ses mouvements d’âme et ses vagues à l’âme, ses souvenirs et ses préoccupations. Par son talent, son aisance en composition et sa maîtrise de la langue lyrique, elle se particularise parmi les écrivains de son temps ; elle se rapproche de notre sensibilité moderne.

Le livre présente une traduction nouvelle – à côté de laquelle figurent le texte d’origine en chinois et des commentaires –  des cinquante-huit odes, le plus significatif de ce qu’il nous reste de l’œuvre de la grande poétesse chinoise, dont beaucoup de textes s’avéraient difficiles à se procurer en français.

Le rédacteur, Bertrand Goujard, qui a établi cette version, passionné de langue classique chinoise, a rendu public depuis 2006 sur le site Vent du Soir (http://www.ventdusoir-poesie.fr) ses traductions de plus de deux cents poèmes chinois, parmi lesquels se trouvent un grand nombre de ? d’époque Song, ainsi que de courts essais sur son expérience de la traduction. Il a également publié en octobre 2009 une initiation pour petits et grands à la poésie chinoise classique, Quinze poèmes chinois pour les enfants, accessible sur le site.

Les poèmes de Li Qingzhao offrent un havre de tranquillité et d’émotion sincère dans notre période chaotique, brutale et déspiritualisée. Ainsi l’ouvrage peut concerner toutes les personnes qui aspirent au recueillement, qui apprécient la lecture des poèmes, qui cherchent éventuellement une forme d’apaisement dans une poésie parfois sombre mais toujours inspirée, ou bien qui aimeraient découvrir une forte personnalité féminine s’exprimer dans l’écriture, ou encore qui s’intéressent à des littératures non occidentales.

Cet ouvrage peut également servir de vade-mecum d’étude franco-chinois de textes agréables en langue - presque - classique à des sinologues débutants ou confirmés, qui voudraient aborder certains aspects littéraires ou historiques de la culture de la Chine.

Li Qingzhao - Les cinquante huit odes. Diffusé sous forme de fichier pdf (1,4 Mo) consultable sur écran ou imprimable en format A4 (21 x 29,7 cm) : 60 pages d’introduction et 70 pages de poèmes (en caractères  chinois classiques avec pinyin), accessible librement et sans frais depuis le site Vent du Soir.

Contact éditeur : Vent du Soir – courriel : contact[chez]ventdusoir-poesie.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »